Pourquoi j'ai arrêté mon abonnement à la salle de sport

Promis, cet article ne sera absolument pas rempli de haine et de dégoût ce n'est pas du tout le cas!
J'avais juste envie de vous partager mon choix du mois dernier: me désabonner des salles de sport! 
Oui oui! Comme dans Friends , avec un air pas fier et un 
"allez j'y vais et je ne me laisse pas culpabiliser!"



De manière générale, je vais à la salle depuis plus ou moins 3 ans maintenant. J'ai commencé à Liège dans une petite salle de sport à 5-10 min à pied de la maison. Pour moi, m'y inscrire à cette époque-là c'était un vrai challenge! Rentrer dans ce monde de gens passionnés, beaux, motivés... M'effrayait! Du moins c'est ce que je croyais *vivelesstéréotypes*


Une fois inscrite, je me suis dit 
"Ok, tu payes, tu rentabilises" et ça n'a pas trop mal fonctionné tout un temps!




Puis, je me suis rendue compte de plusieurs points négatifs sans trop y faire attention... Les machines de cardio parfois toutes utilisées, le coin muscu squatté par des bodybuildés qui se regardent non stop dans le miroir, les pimbêches qui parlent des heures en pédalant à du 2 à l'heure. Soit, tant mieux pour eux mais je déchante un peu.



Après avoir changé 2-3 fois de salles de sport (déménagement, changement d'horaires,...), je me suis retrouvée avec les mêmes petits couacs qui continuaient de me déranger et du coup je pense que finalement, tout ça, ce n'était peut-être tout simplement pas pour moi.

Je tiens à préciser qu'il s'agit de MON point de vue pour exprimer la possibilité de ne pas être faite pour aller à la salle et de ne juste pas y trouver son bonheur plus que ça finalement.


Voilà le cœur du problème: 

- aller à la salle aux heures de pointe (17-19h en moyenne) c'est l'HORREUR! Tout le monde fait pareil! La salle est bondée, les gens sont stressés, pressés, les machines utilisées... Bref! L'instant de détente dont j'ai besoin s'est parfois transformé en crise d'angoisse *véridique*

- une salle de sport finalement... Ça reste cher! *oui mais c'est bien pour ton corps* oui c'est vrai! Ici, mon dernier abonnement m'a coûté 25€ d'inscription et 35€ par mois, raisonnable donc! Mais pour aller faire quoi? Du vélo? Des abdos? Des squats? Chez Décathlon il y a des vélos à partir de 99€! En moins de 3 mois d'abonnement, l'appareil est à soi! (je ne parle absolument pas des personnes qui comme mon copain utilisent des machines énormes et 15 poids différents à chaque séance mais bien des personnes comme moi qui squattent un vélo elliptique 1h)

- les cours collectifs sont rarement aux heures qui m'arrangent ou sont bondés. Sérieusement... Le mec qui donne son cours à 11h, il se la coule douce! Celui qui le donne à 18h doit presque faire des tours de garde pour s'assurer que tout le monde a encore assez d'oxygène!

- les coaching proposés sont rarement complets. Programme personnalisé ok! Démonstration des machines ok! Après, fais ta vie! Et si tu te pètes le dos, c'est ton problème!


A côté de ça, il existe de plus en plus de cours en ligne, de programmes sportifs, de challenge, de programmes cardio et j'en passe pour lesquels parfois, payer 20€ pour un programme de 12 semaines peut être super intéressant!


Pour terminer, de manière plus personnelle, je me suis rendue compte qu'après avoir passé la journée enfermée dans un bureau avec des collègues bruyants et un chef qui gueule... La dernière chose dont j'avais besoin, c'était de me renfermer avec des gens bruyants et un prof de sport qui gueule! 

Ici, je cours, je fais du vélo extérieur, je compte m'acheter un vélo d'intérieur, je fais le TBC (et ensuite, avec le TBC 2, le BBG, le BBG2... il y a de quoi tenir toute l'année!) et je vais à la piscine (3€ la séance). J'admets qu'on a la chance d'avoir un loft et assez d'espace que pour pouvoir avoir le matériel nécessaire à une bonne séance de sport.

Donc finalement, j'ai trouvé pas mal d'alternatives au fait d'aller à la salle! Et je me suis rendue compte qu'au fond de moi, j'étais persuadée que ça me donnerait la motivation dont je manquais parfois mais en réalité, ça ne changeait rien.

De toute façon, il ne faut pas se leurrer... 
Sans motivation, salle ou pas, il n'y aura aucun progrès! 
J'ai vu des personnes changer radicalement de corps en travaillant chez eux comme d'autres stagner à la salle.

Je ne regrette absolument pas ce parcours mais je suis bien heureuse d'avoir arrêté et peut-être qu'un jour je découvrirai une nouvelle salle où je me dirai "Waouw j'adore, j'y retourne!" mais en attendant... je progresse en run!





1 commentaire:

  1. Je comprends complètement ton point de vue ! La salle est intéressante mais le côté enfermé me sérange de plus en plus... certaines salles déjà fréquentées sont mieux que les chaines genre fitnesspark, ou tu es suivi, conseillé...bref, c'est bien le changement ! =)

    RépondreSupprimer