Nouvelle maman et organisation


J'ai envie de vous parler un peu de notre organisation générale dans la vie après l'arrivée de Bébé. 
Je reçois beaucoup de message en privé sur Instagram 
pour me dire que j'ai une super organisation et que je peux être fière de moi... 
seulement je ne vois pas ça encore de cet œil-là mais je pense qu'on ne s'en sort pas si mal que ça,
alors j'ai eu envie de vous partager la façon dont j'en suis arrivée là!


A mes yeux, je manque encore de rigueur/temps quant à mon blog qui me tient pourtant tellement à cœur (oui oui je pense notamment à cet article recettes de Bébé qui est encore et toujours en attente *clindoeil*), quant à mes partenaires de blog, mes amis parfois et mes moments "passion" où je pourrais réaliser ce dont j'ai envie mais où les 3/4 du temps... je m'endors à ce moment-là!

Cet article reprend un peu le thème de plusieurs posts Instagram et autres articles du blog: ma thérapie et la façon dont on a travaillé, la place du sport et de l'alimentation dans ma vie, les projets que je désire réaliser. Un petit concentré pour vous expliquer comment je fonctionne.

À savoir

Alors, pour vous situer avant toute chose, il faut prendre en compte 2-3 points importants dans nos vies pour toute cette organisation.

Nous n'avons malheureusement pas la chance de pouvoir faire garder Lily comme on le désire. Nos parents habitent chacun d'un bout à l'autre de la Belgique et nos amis sont à une certaine distance aussi. Exit donc les "je peux te la déposer 1h, je vais chez le coiffeur?".

Nous travaillons tous les 2 à plus d'1h30 de trajet (on prend le train chaque jour). Pour ma part je me lève donc à 5h, part à 6h et rentre au mieux à 17h30. L'homme, lui, travaille en horaire décalé sur 3 jours avec un roulement de 6 jours (3 jours de boulot pour 3 jours à la maison).

Ca, c'était le côté moins marrant. Pour nos facilités, nous avons une crèche qui fait des horaires de 6h30-18h30 à moins de 15 min de la maison, j'ai 2 jours de télétravail qui me permettent de la déposer à la crèche pour de petites journées tout en ayant un peu le temps de souffler. Et enfin, le fait que l'homme fonctionne par 6 jours signifie des congés en semaine. Nos week-ends sont parfois bloqués par son travail mais niveau organisation de crèche, poste, banque, rdv, etc., c'est réellement plus facile. 

Le chaos avant le renouveau 

Pour la petite histoire et vous situer comment on a commencé notre vie avec Lily, il faut savoir qu'en arrivant 10 jours plus tôt, je perdais ma semaine de repos prénatale. Cela peut paraître bénin mais là où j'avais prévu de me reposer, de m'occuper des faire-parts, finaliser nos plats à l'avance pour être tranquille quelques temps, envoyer la paperasse etc... tout ça a sauté. On s'est retrouvé avec un Bébé dans les bras un mardi avant même de pouvoir dire "ouf" (bonjour l'accouchement en 3h un jour où j'étais sensée travailler).

On s'est donc retrouvé déjà débordé avant même d'avoir commencé notre vie à 3.

S'en est suivi un petit poids pour elle, un staphylocoque pour moi, du stress, de la fatigue et un babyblues qui du coup a duré un peu plus longtemps en plein hiver (je ne parle pas de déprime post-natale pour la simple et bonne raison que je sais que tout cela était dû à la situation sur le moment-même). 

(By Lucy Scott)

J'ai tenté de garder un rythme assez soutenu mais je n'arrivais à rien. Nous avons tous les 2 des caractères très indépendants. On est toujours parti en vadrouille sur un coup de tête, été au restaurant sans regarder nos sous et on avait l'habitude du film-plateau apéro-vin comme souper. Je me suis sentie "coincée" avec Lily avec nous. Avec du recul, je persiste et assume totalement le fait que je n'ai pas aimé plus que ça les premiers mois de Lily. Une attention constante dans l'inconnu total, des questionnements sans fin, un chamboulement complet. Je détestais me lancer dans qqch sans avoir l'esprit libre parce que je n'étais pas à l'abri d'un pleur, d'une crise, d'une couche ou d'une 3e guerre mondiale incompréhensible.

Histoire de faciliter nos vies *ironieinside*, nous avons déménagé quand elle avait 2 mois, j'ai repris le travail à ses 3 mois et à ses 5 mois, nous trouvions une maison à acheter. Je vous épargne la paperasse, les prises de tête, les rdv et la fatigue.

En gros, un beau bordel, une fatigue prédominante et zéro organisation. 
(By Lucy Scott)

Tout arrêter pour tout recommencer

A un moment donné, j'ai dit stop. J'avais repris les rdv avec ma psy parce que je me sentais dépassée, la pire maman du monde, j'en éprouvais presque du regret d'avoir troqué ma liberté contre "ça" (je l'assume maintenant mais sur le moment-même, c'était extrêmement tabou puisqu'on est sensé aaaaaadoré être maman). J'étais débordée psychologiquement, physiquement, psychiquement. La totale. Je ne savais plus ce que je voulais, le rôle de maman dont j'avais envie, l'éducation que je voulais lui donner, l'importance de chaque chose dans ma vie. Alors, on a décidé de dire stop. A tout. Fini le sport organisé à moitié. Fini les sorties avec les amis sans vraiment savoir si on en a envie. Fini le ménage sans fin, on survivra quelques temps. Fini de me tracasser au boulot pour rien. 

Puis réinstaller petit à petit

Ce vide total a duré plus d'un mois. Un mois à manger des lasagnes pour ne pas cuisiner, à aller dormir à 18h parfois, à faire mon boulot mais sans plus. Un mois pour savoir ce qui me manquait le plus. 

La première chose qui me manquait: c'était moi. Je m'étais perdue en chemin. Je me suis regardée dans le miroir et j'étais là avec mes cheveux abîmés par la grossesse, la peau grisâtre de mal manger, les cernes de fatigue, les kilos en plus. Le choc. J'étais où? 
J'ai décidé de reprendre le sport. Non pas pour perdre du poids Mais pour sortir de la maison et respirer. Penser à moi, juste 30 min loin de tout.


(By Lucy Scott)

En remettant mes idées en place petit à petit, je me suis simplement fixée ça: prendre 3x30 min pour moi. Et sans le savoir, je venais de mettre la première pierre de mon organisation.

Et enfin renforcer le tout

Ces 30 min m'ont permis de réfléchir au reste. À ce qui couacait vraiment dans ma vie. Au fait que j'étais fatiguée mais je carburais au sucre-coca-café. Le pire à faire puisqu'on se retrouve vite épuisée. Alors j'ai réinstallé le fait de boire de l'eau tout simplement, puis de me faire un thé le soir à la place du café. Pendant 2 semaines, je n'aurai réellement pensé qu'à moi. J'ai prévenu l'homme, je lui ai expliqué que ce n'était rien contre lui mais que là, j'étais en train de disparaître derrière mes obligations de maman et je ne voulais pas.

Je me suis ainsi retrouvée avec toujours mes 3x30 min de sport, une alimentation un peu moins crassouillette et un rituel du soir avec mon thé. Un premier grand pas.

Ensuite, j'ai eu besoin de me remettre dans mon boulot. Depuis le début avec Lily, j'ai eu envie de retourner travailler. Beaucoup n'ont pas compris, beaucoup ont approuvé. J'avais besoin de discussions d'adulte, de responsabilité, de décisions autre que "il faut changer sa couche mnt?".

J'ai donc décidé de me replonger réellement dans mon boulot. J'ai pris des dossiers à cœur, j'ai tenté de m'investir dans 2-3 petites choses et j'ai un peu snobbé mes collègues pour réinvestir cette partie-là de moi.

Comme pour l'homme, je leur ai dit que j'étais fatiguée et qu'il me fallait cela pour le moment.

Pendant ce temps-là, j'ai entendu qu'on ne nous voyait plus, qu'on ne sortait plus, qu'on ne téléphonait jamais à nos familles etc. Mais peu importe, je savais que j'avais trouvé ma façon de faire

Petit à petit, tout s'est mis en place... même mieux qu'avant.

Une fois ces choses bien installées, j'ai listé de manière plus précise ce que je voulais remettre en place par ordre de priorité.

1. Trouver une organisation avec Lily.
2. Redonner une véritable place à mon couple.
3. Organiser le ménage, nos tâches et les courses/repas.
4. Trouver du temps pour nos amis, familles et collègues .
5. Reprendre un régime et un véritable rythme sportif.
6. Trouver du temps pour le blog, mes passions, flâner.

A l'heure actuelle, l'organisation est au top avec Lily je trouve. On lui accorde beaucoup de temps, on a nos rituels du style être à 3 dans la salle de bain pour lui donner son bain, on cuisine avec elle dans nos pattes désormais et on lui fait goûter de tout pendant qu'on mange. Elle arrive à la crèche au moment qui lui convient le mieux et elle rentre juste au moment de faire sa grosse sieste de l'après-midi. On joue plus de 2-3h par jour avec elle.

Mon couple a repris sa place. Nous avons pris le temps d'aller nous balader à 3 au parc, de glandouiller un peu au lit quand elle était à la crèche, de se refaire de petits cadeaux surprises quand on fait les courses. Nos soirées sont encore trop courtes à mon goût mais on profite beaucoup. Il nous arrive de plus en plus fréquemment de se dire "ok, là, stop, on arrête tout et on va se promener".
(By Lucy Scott)

Enfin, l'organisation du ménage et des courses/repas est bien installée. Avec mes 2 jours de télétravail, je me lève à 5h30-6h comme lorsque je vais travailler à Bruxelles, ce qui me laisse environ 2h pour généralement lancer la cuisson des petits pots de Lily, lancer les lessives, le lave-vaisselle, ranger la maison et mettre les produits dans les salles de bain. Lily se réveille ensuite et là, nous avons un moment juste à deux avant de la conduire à la crèche. Je travaille jusque 12h avant de mixer ses petits pots, passer la lessive au séchoir et frotter vite fait les salles d'eaux. Je vais rechercher Lily (qui pour l'instant ne faisait que 9-13 mais dès septembre, ce sera 9-16), elle fait une sieste d'1 à 2h et j'en profite pour passer l'aspirateur avant de retourner travailler et de la laisser jouer seule à son réveil. A 16h, je passe les sols à l'eau puis lance le repas du soir où généralement, on lance la musique, on danse, on goûte de nouvelles choses.

Lors de mon 2e jour de télétravail, je fais un maximum de repassage le matin et je profite de mon heure de midi pour aller faire les courses avant d'aller chercher Lily à la crèche.

Désormais, je m'occupe entièrement des repas, lessives, repassages, nettoyage (sauf quand je suis vraiment débordée). En contrepartie, l'homme s'occupe du jardin, des voitures et de la paperasse (où j'ai tendance à avoir très peu de patience à cause de mon boulot et je m'énerve un peu vite).

On en est actuellement à la phase 4: trouver du temps pour nos amis, familles et collègues. Comme pour tout, j'ai fait une liste des personnes les plus importantes à nos yeux et on les réintègre petit à petit à nos vies. Il n'y a aucune méchanceté là-dessous. Simplement que voir des gens pour être épuisés et finalement ne pas profiter ne nous convenait plus. Dès qu'on a un moment de libre, on prend du temps pour eux. Nous n'avons pas toujours le temps pour tout le monde mais au lieu de nous éparpiller, nous avons préféré être entiers avec moins de monde. A l'heure actuelle, on a réussi à réintégrer presque entièrement nos collègues, quelques amis et membres de la famille proche. Pour l'instant, nous sortons 2 à 3 fois par semaine, ce qui me parait plus que correct. 

(By Lucy Scott)

Et après?

L'envie de reprendre un régime et un véritable rythme sportif est en train de revenir. Je vois bien que petit à petit, ça m'ennuie quand je n'ai pas fait ma séance de sport ou que j'ai trop mangé. Pas une question de poids mais plutôt de bien-être. La musculation me manque et la détente qui s'en suit aussi. J'ai déjà réintégré une bonne base mais je sens que mon ancien niveau me manque.

Le gros point à réaliser ensuite sera donc de prendre du temps pour mon blog, mes passions et parfois des choses un peu plus futiles. J'ai envie de pouvoir dessiner dans mon agenda, de refaire des perles à repasser, d'aller faire un peu de shopping sans but, de me mettre du vernis sur la terrasse. Je dois admettre que pour l'instant, je me sens un peu "nulle" à ce niveau puisque mon blog n'est pas très actif (je passe beaucoup de temps à m'excuser de ne pas pouvoir faire plus et ça me pèse), je ne voyage pas bcp, j'ai du mal à prendre le temps de faire de jolies photos pour Instagram ou mes partenaires. Mais je garde à l'esprit que nous sommes en plein achat de notre maison, que Lily fera de plus grosses journées à la crèche et qu'une fois que nous aurons déménagé, nous aurons un peu plus de temps pour nous.

Une chose à la fois. 
C'est finalement ce qui a été le plus productif chez moi. 
Arrêter de vouloir tout mener de front.
 M'arrêter, regarder, lister. 
Puis m'y attaquer. 

1 commentaire:

  1. Super article! Pour ce qui est de la culpabilité éprouvée par rapport au temps passé sur ton blog, comme pour le reste, dis toi qu'il vaut mieux poster de la qualité que que de la quantité! Des bisous d'une maman qui n'arrive pas à tout concilier, surtout au niveau des repas de bébé, je culpabilise un peu de lui donner des petits pots... mais c'est mieux que rien😀 (et pis c'est du babybio, c'est limite mieux que ce que je lui fais, lol)

    RépondreSupprimer